Comment réparer vous-même votre volet roulant cassé ?

Les volets roulants, électriques ou manuels sont-ils, sont de types de portes très pratiques. Mais après son temps d’usage, des problèmes peuvent se présenter à l’improviste : roulette bloquée ou lame cassée… Que ce soit par manque d’attention ou par erreur, ce type de porte pourra être abîmé d’une façon à une autre. Si cela vous arrive, il faut prendre des mesures : soit vous faites appel aux professionnels pour la réparation, soit vous le faites vous-même. Dans la deuxième option, voyons comment faire pour réussir et quelles étapes vous devez suivre.

Les pannes volet roulant les plus fréquentes

Le premier réflexe c’est de savoir détecter les pannes ordinaires qui peuvent se présenter. Pour les volets roulants manuels, les problèmes techniques sont assez rares. Mais pour les modèles électriques, vous pouvez rencontrer plusieurs défaillances : au niveau mécanique, au niveau du moteur, sur les lames ou bien d’autres. Si vous savez détecter au moins l’origine de ces pannes, il vous sera plus facile de le réparer vous–même. Ainsi, vous pouvez rassembler les pièces volet roulant nécessaires.

Comment donc détecter efficacement ces pannes ? Il faut identifier leur nature avant de passer à la réparation. Cela vous aidera à mieux connaître les pièces volet roulant les plus adaptés. Certains dysfonctionnements sont visibles, mais d’autres ne le sont pas. Dans le premier cas, il suffit de faire quelques recherches ou appeler votre fournisseur. Cela vous aidera à réparer les pannes par vous-même. Dans le second cas, il va falloir démonter le caisson pour avoir accès au mécanisme de l’intérieur. Cela vous permettra davantage de détecter plus facilement les problèmes.

Des réparations qui peuvent se faire par soi-même

Quand la nature de la défaillance est détectée, vous devez vous lancer à la réparation. Si les pièces volet roulant sont obtenues, vous devez les installer. Ces pièces volet roulant pourront être liées à la manivelle, à la serrure, au tablier ou au moteur. Dans ce cas, le type de réparation pourra être une simple besogne, mais dans une contrée, celui-ci pourra aussi être plus technique. Les simples réparations figurent par la lubrification des roulettes ou bien le remplacement des serrures. Cela peut aussi impliquer le changement de l’intégralité du volet. Mais certaines réparations exigent des compétences techniques et du bon savoir-faire. Par exemple, si le moteur commence à fonctionner mal, vous devez vérifier les alimentations, le passage du courant ou certaines pièces électroniques.

Comment démonter un volet roulant par soi-même ?

Si le problème est constaté et que le remède veut qu’on le démonte, il faut le démonter avant de changer les pièces volet roulant. Si vous êtes décidé de le faire vous-même, voici les étapes préliminaires que vous devez savoir :

  • Si le volet roulant est électrique, coupez d’abord le moteur.
  • Enlevez toutes les fixations (boulons ou vis).
  • Démontez les crochets de la première lame.
  • Faites sortir le tablier.
  • Désinstallez la fixation en démontant l’axe d’enroulement.

En somme, effectuer les réparations d’un volet roulant par soi-même n’est toujours pas une mauvaise idée. Il est clair qu’il faut avoir de simples et de bons réflexes. Il faudra aussi avoir certaines compétences avant d’initier la réparation par soi-même. Cependant, dans le moindre doute, il est recommandé de demander l’avis des fournisseurs ou d’un professionnel.

Pourquoi choisir une porte de garage sectionnelle ?
Pourquoi opter pour une porte d’entrée en aluminium ?